INFO Turquie : où en sont les droits humains ? [TV5 Monde]

Enquêter, dénoncer ou tout simplement exprimer une opinion dissonante- en Turquie, l’exercice est difficile. Seize mois après le coup d’Etat contre le président Erdogan, quelle est aujourd’hui la situation des droits humains dans ce pays ?

Le coup d’Etat manqué à Ankara, en juillet 2016, a déclenché une gigantesque purge dans tout le pays : des centaines de milliers de fonctionnaires révoqués, près de 160 médias et 400 organisations non gouvernementales fermées, plus de 50 000 personnes détenues – journalistes, députés d’opposition, avocats, juges, intellectuels et universitaires – et cela au mépris du respect des droits humains et des libertés élémentaires.

► Retour sur la répression d’Etat menée en Turquie depuis juillet 2016

Seize mois plus tard, où en est la Turquie ? Sylvie Brigot-Vilain est la nouvelle directrice d’Amnesty International France. Invitée de TV5MONDE, elle témoigne d’échos contrastés. Certains signes sont encourageants. La semaine dernière, la justice turque a libéré 9 défenseurs des droits humains sur les « 10 d’Istanbul », dont Idil Eser, directrice d’Amnesty International Turquie. Arrêtée dans le cadre d’une enquête pour « assistance à une organisation terroriste ». Elle est restée détenue 4 mois et demi à la prison de Silivri, dans la section la plus sécurisée de la prison la plus sécurisée de Turquie.

Notre Directrice d’Amnesty Turquie est libre.
On continue le combat pour notre Président !

Cette embellie reste toutefois incomplète. Car le président d’Amnesty International Turquie, Taner Kiliç, lui, est toujours en détention, comme le soulignait Stefan Simanowitz pour Amnesty International :

 Aujourd’hui, 120 journalistes sont toujours incarcérés, malgré la vaste campagne lancée en février dernier par Amnesty International. Appelant à la libération de ces journalistes, l’opération »freeturkeymedia » avait pourtant rallié plus de 250 000 sympathisants.
Source: TV5 Monde